L’aponévrosite plantaire est responsable de douleurs sous le talon. Elle est aussi appelée fasciite plantaire ou épine calcanéenne. Elle correspond à une inflammation de l’aponévrose plantaire; une nappe fibreuse tendue sous le pied soutenant l’arche plantaire.

Lorsque le pied se pose, elle se tend et a donc tendance à tirer sur ses insertions. L’insertion sur l’avant-pied est en éventail sur tout le pied ce qui permet de repartir les contraintes. A contrario l’insertion sur le talon est mince. Les contraintes sont donc peu reparties et maximales. L’inflammation va donc se concentrer ici. C’est pourquoi l’aponévrosite siège sur l’insertion de l’os du talon, le calcanéum. Ceci explique aussi la localisation des douleurs sous le talon.

Avec le temps, l’inflammation peut calcifier cette insertion qui apparaît alors comme une épine, c’est la classique épine calcanéenne. Elle est en réalité plus une conséquence qu’une cause de l’aponévrosite.

Traitements :

Il existe plusieurs traitements. Ils vise tous à soulager la douleur en diminuant la tension et l’inflammation de l’aponévrose. Habituellement il est conseillé de commencer par le plus simple et comportant le moins de contre-indications et/ou d’effets indésirables. En cas de résultats insuffisants, un autre traitement peut alors être envisagé.

1er traitement :
une paire de semellesmetatarsalgiesfaites sur mesure, elles soutiennent l’arche plantaire et diminuent sa tension. Elles peuvent comprendre une zone en creux pour soulager le talon. .
des médicaments anti-inflammatoirespour diminuer l’inflammation et les douleurs..
un repos du pied.
éviter les chaussures inadéquatesil faut une semelle comportant un talon et l’empreinte de l’arche plantaire. Les chaussures à plat sont à proscrire..

Infiltration de l’aponévrose :
En cas d’échec du 1er traitement, il faut envisager l’infiltration d’un anti-inflammatoire sur l’insertion de l’aponévrose. Cela se fait en consultation où le produit est en permanence disponible. Ainsi il est possible de la réaliser dès votre première consultation. Le geste est fait sous anesthésie locale.

Il est nécessaire de poursuivre les mesures du traitement de 1ere intention pour obtenir la guérison.

Infiltration de Plasma Riche en Plaquettes :

Plasma Riches en Plaquettes

Plasma Riches en Plaquettes

L’infiltration de Plasma Riche en Plaquettes (ou PRP) consiste à infiltrer dans l’aponévrose les propres plaquettes du patient. Les plaquettes se trouvent dans le sang et contiennent des facteurs de croissance. Ces substances ont un grand pouvoir de cicatrisation et de régénération.

L’ infiltration de PRP commence donc par une prise de sang (comme au laboratoire d’analyses). Puis on sépare les plaquettes et le plasma du reste du sang avec une centrifugeuse. Une fois récupérées, ces plaquettes sont infiltrées sous anesthésie locale. Ce traitement relativement récent s’adresse particulièrement aux patients ayant déjà essayé les traitements précédents.